top of page

Accident de bus en Tanzanie

Screenshot 2024-02-25 at 09.55.34.png

08 mars, 2024

 

Nous vous sommes reconnaissants pour vos prières au cours des 12 derniers jours, depuis la tragédie d'Arusha. Nous avons ressenti votre amour dans le monde entier et nous avons vu la main de Dieu nous guider dans cette épreuve. 

Nous sommes heureux de vous annoncer que toutes les personnes blessées dans l'accident sont en voie de guérison. Nous sommes reconnaissants aux médecins et au personnel hospitalier d'Arusha et d'ailleurs qui ont prodigué de grands soins à nos chers amis. Nous vous demandons de continuer à prier pour les blessés alors qu'ils continuent à se rétablir et à guérir à l'hôpital et à la maison. 

Nous vous demandons de continuer à prier pour les blessés. Bien que trois Y'ers soient toujours hospitalisés et sous les soins d'un personnel médical très compétent, nous nous réjouissons que les cinq autres soient sortis de l'hôpital et continuent de se rétablir et de guérir à la maison. 

L'équipe d'intervention en cas de crise s'efforce de rendre les personnes décédées à leurs proches. Un certain nombre d'agences et d'ambassades sont impliquées et de grands progrès ont été réalisés. Par délicatesse pour les familles, nous ne sommes pas en mesure de fournir des détails exacts sur le processus de rapatriement, mais nous pouvons vous dire que la majorité des personnes décédées ont été ramenées dans leur pays d'origine et que les autres seront bientôt en route. Le processus de rapatriement dans son ensemble touche à sa fin.

Veuillez continuer à prier pour les familles et les amis de nos missionnaires, ceux qui se remettent encore de leurs blessures, ceux qui sont intervenus lors de l'accident, et les nombreuses bases Y qui ont perdu leurs dirigeants, alors qu'ils sont en deuil et qu'ils doivent trouver les prochaines étapes de leur vie et de leur ministère sans leurs dirigeants bien-aimés. 

Les effets de cette perte seront durables, mais nous faisons confiance à Dieu pour nous guider alors que nous regardons vers l'avenir avec l'espoir de ses desseins rédempteurs. Nous vous remercions de vos prières constantes pendant cette période difficile. Que la grâce de Dieu continue à nous garder et à nous guider.

David Hamilton
au nom de l'équipe de réponse à la crise (Kona)

04 mars 2024

 

Chers amis,

nous avons été bénis par le soutien rapide et la générosité dont tant de personnes ont fait preuve à la suite de cet incident tragique.


En bref, nous savons maintenant que Joële Zeller a été rapatriée au CHUV et qu'elle est dans un état stable avec beaucoup de récupération à venir. Une personne est toujours dans un état critique à l'hôpital d'Arusha et quatre autres sont hospitalisées avec des blessures qui ne mettent pas leur vie en danger. 


Pour de nombreuses familles, le choc profond s'accompagne de la difficulté de rapatrier le corps. L'équipe d'Arusha continue de travailler sur cette question. Nous avons déjà pu envoyer 30'000 CHF à Arusha pour aider à faire face à la situation, et apporter notre soutien à d'autres familles. 


Les coûts estimés de cet accident étaient très importants (peut-être 3x ce montant) et pour l'instant, nous faisons de notre mieux pour établir une communication claire et apporter notre aide là où elle est la plus nécessaire.


Il ne fait aucun doute que certaines de ces familles auront besoin d'une aide à moyen terme pour reprendre leur vie en main et se remettre de leur perte, tandis que d'autres auront besoin d'une aide à la réadaptation et de soins médicaux continus.
Il est encore trop tôt pour se faire une idée précise de la situation. Cependant, je veux que vous sachiez que vos dons généreux sont utilisés à 100 % pour faciliter les besoins, et que nous suivons l'évolution de la situation grâce à nos réseaux internationaux établis.


Paul Marsh

29 février 2024 (Traduit de l'anglais par Deepl.com)

 

Beaucoup d'entre nous ont perdu des amis, des maris, des femmes, des mères, des pères et des collègues, et la profondeur de notre perte va continuer à se manifester. JEM Arusha est devenu un centre de commandement temporaire pour cette crise, s'occupant des familles et des proches, tandis que le personnel de JEM Arusha et de nombreux étudiants du programme de Master ont eux-mêmes été profondément affectés par cette tragédie. Ils s'occupent de manière désintéressée de la logistique de l'hôpital et des arrangements funéraires, tout en faisant face à leur propre perte et à leur chagrin. Priez pour que Dieu leur apporte réconfort, force et sagesse pendant cette période. 

Au milieu de tout cela, les responsables de JEM Arusha John Mukolwe et Vincent Kazungu figurent sur la liste des morts. Leur cérémonie d'adieux a été célébré hier à JEM Arusha, en même temps que leur ami Obed Zakayo, qui était l'un des chauffeurs de bus de "New Vision", une école que JEM Arusha a introduite dans la communauté.  La perte de ces hommes n'est pas seulement une perte pour JEM Arusha, c'est une perte pour toute l'Afrique. 

L'accident a coûté la vie à plusieurs de nos leaders stratégiques dans la partie francophone de l'Afrique. Le manque de leadership qu'ils laissent derrière eux sera douloureusement ressenti. Ce n'est pas seulement une perte pour l'Afrique, mais une perte de leur leadership et de ce qu'ils auraient pu apporter aux nations du monde. 


Priez pour que de nombreuses personnes soient appelées à se rendre en Afrique francophone, priez pour que des responsables soient suscités afin de poursuivre le ministère et d'étendre ce que Dieu a fait à travers les responsables qui nous ont précédés. 

La bonne nouvelle est que trois personnes sont sorties de l'hôpital, laissant cinq personnes dans un état stable. Quatre ont besoin d'une évacuation aérienne, Joëlle est en transit vers la Suisse, et trois autres sont encore en cours de traitement.

 

Points de prière pour aujourd'hui :

  • 1. Le processus de deuil pour toutes les familles et les amis proches, en particulier les enfants, de nos 11 responsables de JEM qui sont partis pour être avec Jésus.

  • 2. Pour toutes les familles réparties dans huit pays qui se préparent à recevoir les dépouilles de leurs proches.

  • 3. Pour les préparatifs des funérailles et les ajustements pour les familles, ainsi que pour les ministères laissés derrière.

  • 4. L'amélioration de l'état de santé de ceux qui sont encore à l'hôpital et leur libération.

  • 5. La sécurité et le bon déroulement des transports pour les personnes hospitalisées qui doivent être transférées vers le niveau de soins suivant.

  • 6. Pour l'énorme vide à JEM Arusha, avec le départ des directeurs de la base et de la formation.

  • 7. La sécurité sur la base et dans les hôpitaux face aux caméras des paparazzis.

  • 8. Le confort et la force pour l'équipe sur le terrain qui s'occupe de la logistique et des nombreuses pièces en mouvement.

  • 9. Enfin, et ce n'est pas le moins important, la levée de JEM francophones pour aller dans le monde francophone et reprendre le travail de nos chers leaders disparus.

Si vous souhaitez faire un don à ces chères familles et aux bases touchées, en particulier Arusha au centre, qui subit de plein fouet les conséquences de l'accident, nous vous prions de bien vouloir nous en faire part.

 

 

Lettre de Darlene Cunningham (texte traduit de l'anglais par Deepl)

Chère famille de JEM,

Vous avez maintenant entendu parler du tragique accident de bus qui s'est produit en Tanzanie le 24 février et qui a coûté la vie à onze dirigeants clés de JEM. À l'heure actuelle, huit autres sont toujours à l'hôpital. 
(Vous pouvez lire les noms et toutes les informations de fond sur ywam.org).


Ces jours-ci, des larmes sont versées par des individus, des familles et des membres de JEM dans le monde entier. Je suis personnellement ébranlée par le poids de cette nouvelle, car je connaissais et j'aimais personnellement beaucoup de ces personnes. Mais je m'appuie sur le caractère de Dieu pour ce que je sais être vrai à propos de qui Il est !
 

Le contexte : Les participants au cours "Executive Masters in Leadership", basé à JEM Arusha, en Tanzanie, ont fait une excursion en deux bus en terre masaï, où ils ont observé notre programme de développement communautaire en plein essor. Ils ont passé une très bonne journée ensemble. Sur le chemin du retour vers Arusha, un camion qui avait perdu ses freins a percuté notre deuxième bus, l'écrasant littéralement de fond en comble. Onze de nos chers amis ont été tués et huit autres sont gravement blessés, luttant pour leur vie. Nous n'avons jamais vu une tragédie d'une telle ampleur dans toute l'histoire de JEM et nous sommes tous dévastés.

Ce ne sont pas seulement des maris et des femmes, des amis et des collègues qui ont été perdus, mais aussi des responsables du ministère de JEM. Les personnes impliquées dans la gestion des Executive Masters étaient des dirigeants clés de JEM dans la région - certains à la tête de ministères florissants, d'autres exerçants un leadership dans le domaine de l'éducation et dans d'autres sphères, d'autres encore exerçant leur ministère dans des endroits d'accès restreint où personne d'autre n'oserait aller - et voyant la main de Dieu sur leurs ministères de manière étonnante. Les étudiants attirés par l'Executive Masters étaient de la même trempe - des pionniers missionnaires JEMiens engagés à vie. Leur mort crée donc un vide énorme dans cette partie du monde pour notre mouvement missionnaire. Nos frères et sœurs en Tanzanie sont en train de se battre pour que JEM y soit plus forte. 


Nos frères et sœurs de Tanzanie portent un lourd fardeau en ce moment. Ceux qui ont survécu à l'accident et qui ont été les premiers à apporter leur aide souffrent d'un traumatisme profond et durable. Les tâches pratiques qui doivent être accomplies par les survivants à la base après une telle tragédie sont énormes, tout en essayant de surmonter leur propre deuil (le chef de la base d'Arusha et le directeur de la formation font partie des personnes qui ont perdu la vie).

La base a érigé deux tentes sur la propriété où les familles et les membres de la communauté peuvent venir se recueillir et faire leur deuil ensemble. Les étudiants de l'Executive Masters qui sont encore sur place dorment dans des chambres où il y a un lit vide et prennent leurs repas en l'absence de leurs camarades. Et puis il y a ceux qui ont perdu un partenaire, un père ou une mère et qui auront besoin de notre amour et de notre soutien continus. Les équipes ministérielles devront s'adapter et combler des lacunes en matière de leadership qui n'existaient pas auparavant. Le vide et les besoins ne cessent de s'accroître....


Les responsables locaux et internationaux de JEM se rassemblent pour soutenir les membres restants de l'équipe sur le terrain alors qu'ils font face aux nombreux détails du rapatriement, de l'évacuation médicale, du soutien à la famille, de l'organisation des funérailles et de bien d'autres aspects logistiques. (Les dépenses actuelles s'élèvent à environ 350 000 USD).

Au milieu de tout cela, choisissons d'être plus forts que nous ne l'étions auparavant. Blessés ? Oui, nous sommes blessés. Mais comme pour une blessure naturelle, lorsqu'elle est traitée correctement, les muscles environnants deviennent encore plus forts qu'avant. Alors que vous pouviez facilement perdre l'équilibre auparavant, avec les soins appropriés, vous retrouvez un bon équilibre et vous êtes en mesure d'être plus fort que vous ne l'étiez avant la blessure. 


Engageons-nous - pour nous-mêmes et pour les personnes les plus touchées - à recevoir les soins appropriés, afin de devenir plus forts que jamais. La guérison ne se fera pas du jour au lendemain. Nous devrons travailler, nous soucier profondément les uns des autres et être prêts à faire des efforts supplémentaires. Mais avec l'aide de Dieu, je sais que c'est merveilleusement possible.
 

Voici quelques rappels que je vous encourage à retenir, alors que nous pleurons cette perte profonde :

Accrochez-vous au fait que, quoi qu'il arrive, nous savons que Dieu est juste et bon dans toutes ses voies (Ps 145:17).
Rappelez-vous Job 42:2. Job avait tout perdu et sa réponse fut : "Je sais que tu peux tout, et qu'aucun de tes desseins ne peut être contrarié". Accrochons-nous à cette parole ! 
Rappelez-vous Ésaïe 41:10 : "...ne crains pas, car je suis avec toi ; ne sois pas effrayé, car je suis ton Dieu. Je te fortifie et je te soutiens par ma droite juste".
Rappelez-vous cette parole à maintes reprises, en particulier dans les Psaumes, où Dieu nous promet qu'il nous protégera avec son bras droit puissant et qu'il nous empêchera de tomber.

Ces jours-ci, je me suis surprise à lever le bras droit vers le ciel et à tendre la main au Seigneur en disant : "J'ai l'impression de glisser, mais je m'accroche à ton bras droit puissant et je sais que je peux être en sécurité grâce à ton amour ! Et je m'accroche de toutes mes forces ! 


Augmentons notre prière et incluons spécifiquement chaque nation et chaque base de JEM autour du globe par son nom. 


Demandons : comment pouvons-nous soutenir les ministères qui ont perdu leurs proches ? Que notre prière soit : "Me voici, envoie-moi".


Chère famille missionnaire, c'est à ce moment-là que nous nous accrochons à notre Dieu et les uns aux autres, prouvant qu'Il est toujours assez grand pour nous aider à surmonter toutes les épreuves que nous rencontrons.

J'aime à penser que Loren est là, aux portes du ciel, pour saluer et accueillir ces onze JEMiens bien-aimés ! Nos cœurs se réjouissent de savoir qu'ils se réjouissent d'être avec Jésus, mais en même temps, nous pleurons la perte de leur présence parmi nous.

 

Bénédiction et amour à chacun d'entre vous !

Un message de Paul Marsh

Chers amis,

 

Au moment où j'écris ces lignes, nous savons que onze de nos principaux dirigeants internationaux (principalement africains) ont été tragiquement tués samedi alors qu'ils revenaient d'une mission de sensibilisation. Sept d'entre eux sont toujours hospitalisés, dont deux dans un état critique. L'une de ces deux personne est Joële Zeller, bien connue et appréciée pour son travail avec les Fabricants de Joie.

 

Guy Zeller, qui voyageait dans un autre véhicule, a pu apporter une aide immédiate avec d'autres responsables de JEM Suisse.

 

Cet accident profondément douloureux va entraîner de grandes difficultés pour les familles des défunts. Beaucoup de ceux qui ont été tués étaient de jeunes responsables avec des enfants en bas âge. Ils avaient déjà mis leurs finances à rude épreuve pour participer à ce programme de Master et anticipaient l'opportunité d'être encore plus influents en Afrique dans les années à venir. 

 

Les personnes qui souhaiteraient faire un don afin de nous aider dans cette situation complexe trouveront un n° IBAN ainsi qu'un lien menant à notre compte PayPal en bas de cette page. Merci d’accompagner vos dons de la mention « Solidarité accident ». Nous nous assurerons qu’ils servent à répondre aux besoins immédiats à Arusha ainsi qu'aux besoins des familles.

 

Comme vous pouvez l'imaginer, les coûts pour faire face à cette situation en Afrique sont considérables et la base d'Arusha n'a pas la capacité d'absorber cela.

 

D’avance je vous remercie pour vos prières et votre générosité alors que nous faisons de notre mieux pour faire face à cet incident inattendu et singulièrement douloureux. Malgré la difficulté, nous prions « que la puissance de Dieu soit visible » !

 

Je vous adresse mes meilleures salutations,

Paul Marsh,

Président, Jeunesse en Mission Suisse romande

 

Nous tiendrons cette page à jour avec les nouvelles de l'incident au fur et à mesure qu'elles nous parviendront. Vous pouvez également suivre le lien vers la page hébergée par JEM Kona https://ywamkona.org/bus-accident-in-tanzania/

IMG_2359.JPG

25 février 2024 11:40AM HST (texte traduit de l'anglais par Deepl)

Suite à la difficile nouvelle de la mort de 11 membres de JEM dans un terrible accident de la route en Tanzanie, nos prières accompagnent les familles et les amis des personnes décédées.  Cinq personnes blessées sont toujours hospitalisées et deux autres sont dans un état critique et doivent être entourées de nos prières.  Nous remercions le Seigneur d'avoir permis à Isaac B., l'une des personnes hospitalisées, de rentrer chez lui. (Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas divulguer les noms complets).

Les responsables locaux et internationaux de JEM se rassemblent pour soutenir l'équipe sur le terrain, qui doit maintenant faire face aux nombreux détails du rapatriement, de l'évacuation médicale, du soutien à la famille, de l'organisation des funérailles et de bien d'autres aspects logistiques.  Nous vous invitons à contribuer à ces dépenses en donnant la possibilité de faire un don sur le lien suivant (voir en bas de page). Le coût estimé de tous ces arrangements est d'environ 350 000 dollars. Merci à ceux qui ont déjà contribué.  N'hésitez pas à partager ce lien avec d'autres personnes.

Merci de contribuer à alléger le fardeau financier de ceux qui supportent le poids de cette perte importante pour notre famille en Afrique.  Vos prières et votre sensibilité sont très appréciées.  

Brett Curtis, au nom de notre équipe de réponse à la crise, de notre fondatrice, Darlene Cunningham, et du responsable ExecMAL, David Hamilton. 


25 février 2024 7:10AM HST (texte traduit de l'anglais par Deepl)

 

Beaucoup d'entre vous ont peut-être entendu parler de la tragédie qui s'est déroulée le 24 février à Arusha. Des responsables et des étudiants participant au cours intensif de Master étaient en excursion avec d'autres JEMiens locaux. Un mini-bus a été percuté et écrasé par un gros camion dont les freins étaient défaillants.

C'est avec une grande tristesse que nous confirmons le décès d'amis et de collègues. Vous trouverez ci-dessous les noms de ceux qui sont partis rejoindre Jésus. Pour des raisons de sécurité, leurs noms complets et leurs nationalités ont été gardés confidentiels.

Claire M.
Zabulon T.
Emmanuel D.
Vicent K.
John M.
Blaise G.
Ime E.
Andrew D.
Chimene D.
Lova R.
Lordienne N.

Ceux qui sont actuellement à l'hôpital et dans un état critique sont :


Mathurin B.
Joelle Z.

Ceux qui sont à l'hôpital et dans un état stable sont :


Paul Dav.
Isaac B.
Janet F.
Cyrille A.
Benjamin N.
Paulo M.

Tous les autres participants à l'excursion sont rentrés sains et saufs à la base de JEM d'Arusha. Si vos amis ne figurent pas sur cette liste, c'est qu'ils n'étaient pas dans l'accident.

Une équipe de responsables sur le terrain à Arusha, en Tanzanie, une équipe de réponse à la crise à Kona, à Hawaï, et d'autres responsables clés ont travaillé sans relâche pour répondre de manière aimante, compatissante et responsable à cette tragédie qui touche tant d'entre nous.

Nous vous remercions de vos prières et de votre sensibilité en cette période d'émotion.

24 février 2024 10:10PM HST (texte traduit de l'anglais par Deepl)

C'est le matin en Tanzanie, et nous sommes profondément attristés de confirmer le décès de trois autres de nos chers missionnaires à la suite du tragique accident de la route survenu le samedi 24 février, près d'Arusha, en Tanzanie. Onze de nos amis sont maintenant avec Jésus. Deux sont encore dans un état critique à l'hôpital.

En tant que mouvement, nous nous rassemblons autour de tous ceux qui ont été touchés par cette tragédie, de leurs familles et de leurs communautés. Nous nous efforçons de répondre à tous les besoins urgents d'ordre pratique, financier et émotionnel. Un fonds a été mis en place pour recevoir des dons. N'hésitez pas à partager librement ce lien : Lien de don

Nous vous remercions de vos prières et de votre soutien continu alors que nous faisons face à l'impact de cette énorme perte.

 

C'est avec beaucoup de tristesse que nous confirmons la mort de 11 missionnaires, suite à un accident de la route impliquant plusieurs véhicules le samedi 24 février, près d'Arusha en Tanzanie. Plusieurs autres personnes, dont le chauffeur du bus, sont également décédées. Nous sommes de tout cœur avec les familles, les amis et les membres de l'équipe touchés par cette perte déchirante. 8 autres personnes sont encore hospitalisées, dont 2 dans un état critique. 

Pour des raisons de sécurité, les noms et nationalités des personnes accidentées restent confidentiels. Les membres des familles affectées par ce drame sont contactés au fur et à mesure que notre équipe de coordination sur le terrain reçoit des informations sur leur état.

Plusieurs informations erronées circulent dans les médias et sur les réseaux sociaux. Nous encourageons tout le monde à honorer les familles des personnes touchées par cette tragédie en ne générant pas ou en ne diffusant pas d'informations non confirmées. N'hésitez pas à réafficher les mises à jour publiées ici.

Nous vous remercions pour vos prières et de votre sensibilité en cette période chargée d'émotions.

Adresse de communication : info@jeunesse-en-mission.ch

Tanzania.jpg

En tant que mission, nous nous rassemblons autour de toutes les personnes touchées par cette tragédie, de leurs familles et de leurs communautés. Nous nous efforçons de répondre à tous les besoins urgents, pratiques, financiers et émotionnels qui se présentent. Un fonds a été mis en place pour recevoir vos dons.

FAIRE UN DON AU FONDS D'URGENCE POUR LES VICTIMES

Nom du compte​ : Jeunesse en Mission Bureau Romand

Addresse: Bugnaux sur Rolle, Chem. du Croset 13, 1180 Rolle.

Nom de la banque :  PostFinance

Adresse de la banque :  Mingerstrasse 20, 3014 Berne

IBAN :  CH78 0900 0000 1742 2063 6

Mention : « Solidarité Accident »

OU

GIVE
bottom of page