top of page
  • jemsuisseromande

Le testament de Loren

Jusqu’à la fin Loren aura prêché son rêve ultime à des milliers de personnes tout autour du monde via zoom : voir la Parole de Dieu traduite dans chaque langue du monde d’ici 2033. En effet, près de 8'000 langues maternelles et 14'000 dialectes ont encore besoin d’une traduction de la Bible. Ainsi, chacun pourra entendre la Parole de Dieu dans sa langue maternelle, la langue du cœur.

JEM n’est généralement pas connu pour la traduction de la Bible, qui est en général l’apanage de missions plus spécialisées comme Wycliffe et la SIL. Cependant, depuis une vingtaine d’années, de façon plus intentionnelle, les Jémiens sont impliqués dans toutes sortes de projets de traduction. Loren avait spécialement à cœur la traduction de la Bible dans les langues orales (qui n’ont pas d’alphabet et d’écriture) comme première étape, en enregistrant des portions des Écritures par des personnes parlant ces langues comme langue maternelle.

Il y a plusieurs années, alors que les responsables de plusieurs des missions les plus importantes réfléchissaient à la façon d’accélérer la traduction de la Bible, chaque mission présentait les forces et les savoir-faire qu’elle pouvait mettre sur la table. Arrivés à JEM, il y eut un moment de silence.

« Et JEM… Eh bien… JEM… JEM a des gens. »

Au début, les autres ont souri. Cela ne ressemblait pas à une compétence spécifique. Mais en y réfléchissant, 46 pays avaient encore au moins 5 langues nécessitant une traduction de la Bible, pour un total de 1'142 langues. Et JEM avait des ouvriers dans chacun de ces pays, y compris des personnes ayant 200 de ces langues comme langue maternelle. « Nous avons réalisé que nos gens constituaient notre plus grand atout, » conclut David Hamilton de l’Université des Nations.

En décembre 2020, JEM s’est fixé un objectif ambitieux : d’ici à la fin de 2025, au moins 1’000 de ces langues disposeront au minimum de 30 passages bibliques et d’une narration à une voix du film Jésus de Campus pour Christ, basé sur l’Évangile de Luc. JEM a ainsi déjà contribué à 64 nouvelles traductions de ce film au cours des cinq dernières années en Mélanésie (principalement en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les Îles Salomon et Vanuatu). Au Nigéria, la Bible est maintenant en cours de traduction et d’enregistrement oral dans près de 30 nouvelles langues.

JEM a ensuite lancé des écoles OBT (Oral Bible Translation), dont une à Lausanne, pour former une nouvelle génération de traducteurs de la Bible et catalyser l’accélération nécessaire dans ce domaine.

JEM a bien reçu le testament de Loren. Nous prions qu’il devienne réalité, son plus cher désir étant de le voir accompli pour les 2000 ans de la résurrection de Jésus.

Guy Zeller


Comentarios


bottom of page